Ana Sayfa   -----  Home


Nationalrat
Conseil national
Consiglio nazionale
Cussegl naziunal


11.2023 n Pétition Parmaksiz Ismail. Reconnaissance du génocide au Dersim, ancienne province de Turquie 1937/38

Rapport de la Commission de politique extérieure du 31 octobre 2011


Réunie le 31 octobre 2011, la Commission de politique extérieure du Conseil national a procédé à l'examen préalable de la pétition visée en titre, déposée le 4 juillet 2011 par M. Ismail Parmaksiz.

L'auteur de ladite pétition invoque l'aide de l'Assemblée fédérale afin que le massacre perpétré au Dersim en 1937 et 1938 soit reconnu comme étant un génocide.

Proposition de la commission

Par 11 voix contre 5 et 1 abstention, la commission propose de ne pas donner suite à la pétition.


Pour la commission :
La présidente Christa Markwalder

1. Objet de la pétition
2. Considérations de la commission

1. Objet de la pétition

L'auteur de la pétition demande au Parlement de s'engager afin que :

le massacre de Dersim (1937-1938) soit reconnu en tant que génocide ;
la République de Turquie présente ses excuses aux victimes et à leurs descendants ;
les habitants qui ont été déplacés au moment des faits et leurs descendants jouissent d'un droit à la réintégration ;
les habitants qui ont été déplacés au moment des faits et leurs descendants soient assistés dans leur éventuelle quête de réintégration ;
une assistance financière soit prévue pour le processus de réintégration susmentionné ;
les survivants du massacre, les personnes déplacées et la deuxième génération des descendants soient indemnisés ;
le massacre soit relaté dans les livres d'école et les archives notamment, ainsi que dans l'histoire de la Turquie, et présenté dans les musées ;
des efforts soient déployés pour encourager la réconciliation entre les populations concernées ;
l'endroit où Seyid Riza, son fils et ses compagnons sont enterrés soit révélé publiquement ;
le nom de tous les villages et villes kurdes soit rétabli, en particulier celui de Dersim (qui s'appelle aujourd'hui Tunceli, en turc)
tous les projets de construction de barrages qui entraîneraient l'inondation de villes, de lotissements, de lieux historiques et de zones agricoles kurdes soient suspendus.

2. Considérations de la commission

La commission a pris connaissance des événements qui ont eu lieu au Dersim en 1937 et 1938. Elle estime qu'il est important de soumettre les faits qui se sont déroulés alors à un travail d'analyse historique.
La commission pense que la contribution de la Suisse doit consister à mener un dialogue constructif et une politique active en vue de promouvoir les droits de l'homme et le travail de mémoire historique. Eu égard au fait que la Suisse s'engage déjà, au sein de diverses organisations internationales, en faveur de minorités religieuses et ethniques, elle propose de ne pas donner suite à la pétition.
 

 

 
Tema

KÜRDİSTAN DEVLETİNİN KURULUŞU TEK AMAÇTIR.

Nasil Türkler'in Türkiye'si, Gürcüler'in Gürcistan'i, Ermeniler'in Ermenistan'ı varsa Kürtler'in de Kürdistan'i olmalidir.

BU, BÜTÜN MİLLETLERİN EN DOĞAL HAKKIDIR. 

Eğer tüm Kürdlerin ortak bir bağımsızlık hareketi gelişirse ki, bu şimdi mümkündür,  ABD ve AB devletleri uzun süredir sürdürdükleri Arap - Türk yanlısı politikalarını değiştirmek durumunda kalacaklardır ve böylece ilk Kürdistan devletinin ortaya çıkması sağlanacaktır.
  
Makaleye giriş >>>

Home